Rechercher

Comment faire des courses zéro-déchet ?

Si l'on parle de courses zéro-déchet il faut également parler de vrac, car ce modèle de vente sans emballage est la solution n°1 pour acheter sans jeter.


Petit rappel historique : la vente en vrac était présente dans toute la France jusque dans les années 70, puis, elle a progressivement disparu avec la multiplication des supermarchés et le début des produits emballés, car jugés plus hygiéniques et facilement transportables sur de longues distances.



Mais aujourd'hui, le vrac revient en force pour répondre à la lutte anti-gaspillage et la réduction des emballages.


Alors voici nos conseils pour acheter en vrac et ne rien jeter.



1. Avoir son sac de course vrac sous la main


Au fil du temps, j'ai retenu les objets que j'utilise pour faire des courses zéro-déchet, tout est rangé dans un grand sac que je prends à chaque sortie.



Dans mon sac de course il y a :

  • des sacs en coton

  • un grand sac pour la salade

  • une ou deux boîtes

  • une bouteille d'un litre

  • un ou deux bocaux

  • des bee-wraps




Tout le matériel nécessaire est vendu en magasin bio ou en épicerie vrac.



2. Acheter en vrac avec des sacs en coton


Quel dommage d'acheter en vrac et utiliser des sachets krafts jetables, les sacs en coton sont une excellente alternative pour les fruits et légumes mais aussi les aliments secs : féculents, farines, fruits secs, céréales, légumineuses, sucre, épices....la liste est longue car le vrac se développe de plus en plus.





Les sachets en coton sont lavables en machine, le grand format est le plus pratique car vous pouvez le remplir à votre guise.






Pour choisir la quantité qu'il vous faut, certains sacs en coton disposent de graduation. Personnellement, je fais à l’œil.


Je prévois toujours une ou deux boîtes dans mon cabas pour les produits fragiles, comme pour les céréales !


Pour la salade, je prévois un sac de course dédié car les sacs en coton sont trop petits.



3. Prendre des produits frais au rayon spécialisé dans un bee-wrap ou une boîte


Le bee-wrap est un tissu en coton couvert de cire d'abeille qui permet de remplacer le film plastique. La cire est un conservateur naturel, elle était utilisée dès l'époque des Pharaons.



Le bee-wrap prend la forme du produit qu'il recouvre et il dure un an, mais surtout, il se répare (il suffit d'ajouter de la cire pour le remettre en état).


Avec le bee-wrap, vous pouvez vous servir du fromage à la coupe, de la charcuterie mais aussi des viandes, demandez à la personne qui vous sert si elle accepte d'utiliser votre bee-wrap au lieu d'un film plastique.




Petit point législatif : un commerce n'a pas l'obligation d'accepter votre contenant mais aucune loi n'interdit que vous soyez servi dans votre boîte, ainsi le commerçant peut refuser si il estime que l'hygiène n'est pas au rendez-vous.


Les boîtes comme les tupperwares peuvent également remplacer les bee-wraps, et sont très pratiques pour les plats préparés.



4. Réutiliser vos bocaux et bouteilles pour le vrac liquide


Vous seriez étonné de connaître la liste des produits liquides qui se vendent en vrac, parmi les plus courants se trouvent les huiles alimentaires, les produits ménagers et les produits cosmétiques, mais aussi la pâte à tartiner !


Je garde mes contenants, je les lave et j'en prends toujours un ou deux dans mon cabas pour les réutiliser en magasin au lieu de prendre un nouvel emballage. De plus, il m'arrive parfois d'acheter un produit pour son emballage, afin de le réutiliser à l'infini.



5. Acheter des produits dans un emballage consigné


De plus en plus de marques proposent des emballages consignés comme Endro et Coozie pour les cosmétiques, ou encore la Laiterie de Paris pour les produits laitiers.



5. Se renseigner sur les modalités du vrac en magasin




Green Echo est une carte interactive pour trouver les épiceries vrac près de chez vous, et bien d'autres endroits pour consommer local.





Chaque magasin à son propre procédé, ainsi je vous conseille de demander à l'entrée comment faire : faut-il peser vous même vos produits ? Faut-il retenir la référence du produit lors du passage en caisse ?


Certains magasins proposent la "tare", c'est-à-dire qu'ils pèsent vos contenants à l'entrée du magasin et vous pouvez ainsi vous servir directement dans vos bocaux.



6. Transvaser vos produits vrac à la maison



Choisissez des boîtes ou bocaux opaques de préférence pour une meilleure conservation et surtout avec une fermeture solide pour éviter les mites alimentaires.


Sinon rangez vos bocaux transparents dans un placard pour les protéger de la lumière.






Voilà vous êtes armés pour les courses sans déchet !

88 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout